lancent alors l'ONG Médecins sans frontières pour venir en aide aux réfugiés. Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy est élu président de la République au second tour de l'élection présidentielle face à la socialiste Ségolène Royal. Le mandat de Nicolas Sarkozy s’achève d’ailleurs avec un événement tragique : les attentats de Mohammed Merah en France de mars 2012 qui causent la mort de sept personnes, dont trois enfants de confession juive. Le candidat socialiste est élu président de la République le 10 mai avec 51,8 % des suffrages. Il nomme Jean-Marc Ayrault Premier ministre et compose un gouvernement paritaire (17 femmes et 17 hommes) marqué par une grande diversité. La planète Pluton correspond aux bouleversements et secousses en profondeur, à l’instinct de domination y compris sexuelle, à la puissance intérieure que nous avons en nous. Le pays est pris d'euphorie, d'autant que les résultats économiques sont bons, le chômage baisse fortement. augmentation du prix des matières premières ; montée du chômage (3,4% de la population active en 1974, 6,2% en 1979) ; faiblesse de la croissance économique (elle passe de 6,57% en 1973, à 0,71 en 1975, mais remonte ensuite) ; inflation (13,7% en, 1974, 11,8% en 1975 !). La révolte étudiante, couplée à une grève générale, ébranle le président. Le 11 octobre 2010 est adoptée une loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, loi surnommée « anti-burqua». Un, Le 13 décembre 2007, il signe avec les autres chefs d’État ou de gouvernement de l’Union européenne le. J.-C. : Le Temps de la Bible 5ème siècle av. Aux cantonales de mars 1964, la gauche progresse nettement, de même que lors des sénatoriales de septembre 1965. Il est remplacé par Maurice Couve de Murville. François Mitterrand ne démissionne pas. Le gouvernement finit par reculer. Son allocution d’adieu, prononcée le 19 mai 1981 à la télévision, est restée célèbre pour la locution « au revoir » qui la conclut. Le président de la République a une haute idée de sa fonction. Le nouveau gouvernement Pompidou prend un certain nombre de mesures: mise en place du Plan Calcul, sous l'impulsion du Ministre de l'Économie Michel Debré; création en juillet 1967 de l'ANPE, alors que la France compte 430 000 chômeurs, soit 2 % de la population active[7]; la participation des salariés aux résultats de l'entreprise devient obligatoire dans les entreprises de plus de 100 salariés; et loi Neuwirth autorisant la contraception, en décembre 1967. Valéry Giscard d’Estaing est élu président de la République le 19 mai 1974 avec 50,8% des voix, soit 13 396 203 suffrages. J.-C. : Victoire de César sur Vercingétorix à Alésia Ier siècle : Débuts du christianisme 2ème siècle: Apogée de l’Empire romain 5ème siècle (476) : Dislocation de l’Empire Romain Dates 5ème. Jusqu'en 1962, les pouvoirs publics doivent résoudre la crise algérienne. Mais de Gaulle, irrité d’avoir eu tort contre Pompidou, contraint celui-ci à démissionner le 10 juillet, le plaçant « en réserve de la République ». La politique algérienne de De Gaulle s'inscrira toutefois dans le contexte plus global d'indépendance concrétisé par le discours de Brazzaville (24 août 1958[1]) où il affirmera l'engagement de la France à organiser des référendums dans les anciennes colonies afin de choisir soit l'indépendance, soit le maintien dans la communauté. Le candidat gaulliste, Jacques Chaban-Delmas, qui avait été un Premier ministre pourtant moderniste sous Georges Pompidou, est éliminé dès le premier tour avec seulement 15% des voix. Dans le même temps, les retraites sont réformées par Éric Woerth, avec de nombreuses manifestations et une polémique qui éclate à la suite de l'implication présumée du ministre dans plusieurs affaires. Rien, absolument rien, n'indique que le contre-espionnage et la police, en tant que tels et dans leur ensemble, aient connu l'opération, a fortiori qu'ils l'aient couverte ». Pompidou présente alors sa démission, refusée par de Gaulle, qui préfère dissoudre l'Assemblée nationale le 10 octobre. Au soir du premier tour des élections présidentielles de 2012, le 22 avril, Malgré une campagne de second tour énergique, Nicolas Sarkozy perd au soir du second tour le 6 mai 2012. En France, depuis l’adoption de la Constitution de la Ve République en 1958, et a fortiori depuis son élection au suffrage universel direct (votée par referendum en 1962), le président de la République est, selon l’expression consacrée, la « clé de voûte » des institutions. C’est la fin de la «, Les élections présidentielles de 1974 marquent un reflux de l’élan fondateur gaullien et une, Valéry Giscard d’Estaing est élu président de la République le 19 mai 1974 avec 50,8% des voix, soit 13 396 203 suffrages. Son élection vient apporter à la Ve République, pour la première fois, une alternance politique. Ben Barka était en train d'organiser la Conférence tricontinentale de La Havane, prévue pour 1966, qui devait réunir les « mouvements révolutionnaires du tiers monde », sorte de pendant des partis anticolonialistes au Mouvement des non-alignés. Cette orientation sociale-libérale est confirmée lorsque Manuel Valls, admirateur du blairisme, remplace Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre en mars 2014, et lorsque Emmanuel Macron devient ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique en août suivant. Durant l'été 2003, la France doit faire face à une canicule au cours de laquelle 15 000 personnes âgées décéderont. 7 juin 2012 ; Par Eric DAVID ... évoque la reprise de la très nécessaire formation des professeurs des écoles en I.U.F.M. Jacques Chirac en bénéficie en récoltant 82,21% des voix. Mais la greffe ne prend pas, et après plusieurs déclarations malheureuses, elle est remplacée au bout de 10 mois par Pierre Bérégovoy. Cette fois-ci, le traité est adopté par voie parlementaire le 8 février 2008, après modification de la Constitution en Congrès le 4 février. Le candidat socialiste est élu président de la République le 10 mai avec 51,8 % des suffrages. Mais la campagne dynamique de Jacques Chirac, centrée sur le thème de la réduction de la « fracture sociale » a été aidée par la campagne elle désastreuse du Premier ministre. Les Français vont connaître le plus long règne présidentiel de leur histoire, toutes républiques confondues : 14 ans. Les gouvernements français se sont montrés défenseurs de la politique de l'ONU et de l'Union européenne au Kosovo, puis dans les Balkans. Une enquête judiciaire est néanmoins ouverte; quarante ans après, elle se poursuit, l'affaire d'État, qui implique à la fois la France et le Maroc de Hassan II, n'ayant pas été éclaircie. C’est en outre le premier président à être issu de la technocratie constituée après-guerre : il est polytechnicien et énarque. Après le décès de Georges Pompidou, le 2 avril 1974, Valéry Giscard d'Estaing se présente à l'élection présidentielle. Cette élection est pourtant un bon signe pour le nouveau régime : elle témoigne de la vitalité démocratique de la société française. En effet, le général ne rassemble « que » 44,6% des voix au premier tour, et 55,2% des voix au second tour. Conseillé par le journaliste proche de l’extrême-droite. Blessé à l'extrême, il reprochera à l’Élysée de ne pas l'avoir averti, d'avoir laissé cette rumeur déshonorante, basée sur les paroles d'un voyou, se propager. Il décide également de relancer la TVA sociale, entraînant un passage de la TVA de 19,6 % à 21,2 %. Pompidou se consacre alors à ses mandats locaux. Le projet de frappes contre le régime syrien est en revanche un échec : la France se retrouve isolée après le renoncement de Barack Obama en 2013. Au-delà de la crise européenne, la politique étrangère donne à Nicolas Sarkozy l’occasion de pallier les difficultés intérieures. En effet, le 3 juillet 2012, un décret est pris pour permettre aux personnes ayant commencé à travailler tôt et coté toutes leurs annuités de partir à la retraite à 60 ans. Ce traité rénove profondément le cadre institutionnel de l’Union, en lieu et place du Traité établissant une constitution pour l’Europe, dont l’adoption avait été empêchée par les refus français et néerlandais par référendum en 2005. 10 milliards de francs sont injectés dans l’économie. Contrairement à De Gaulle en 1969, Jacques Chirac ne démissionne pas. - 1 jour, 1 question propose de répondre chaque jour à une question d'enfant, en une minute et trente secondes. En métropole et dans les colonies françaises, ils sont invités à adopter ou à rejeter la nouvelle Constitution.La victoire des partisans du « oui » est écrasante : près de 80 % des votants s’expriment en faveur de la V e République. La droite est rassemblée sous la bannière de l’UMP. La nation s’incarne en lui. Il doit faire face à la crise financière de 2007-2008 venue des États-Unis. Des réformes importantes sont néanmoins menées : « l’acte II de la décentralisation » par la loi constitutionnelle du 28 mars 2003 (la décentralisation est inscrite à l’article 1er de la Constitution) et la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales. Constitution de la Vème République. Il choisit Dominique de Villepin comme Premier ministre à la place de Jean-Pierre Raffarin. Cela ne suffit pas à tarir la défiance de l’opinion, même si Pierre Mauroy est remplacé en 1984 par le jeune et dynamique Laurent Fabius. François Mitterrand est le premier président de la Ve République a avoir été élu deux fois au suffrage universel direct. 17,37. L’Eurogroupe (la réunion des ministres des Finances des différents États membres) se réunit à Paris en octobre 2008 pour décider d’un plan de sauvetage européen pour les banques. Jean-Pierre Raffarin est alors remplacé par Dominique de Villepin. Le 24 juillet 1967, dans un discours prononcé à Montréal, il dit «, Il pose les fondements, avec son homme de confiance Jacques Foccart, de ce qui deviendra la «, Sa politique extérieure est servie par une économie qui profite de l’incroyable période d’expansion des, La présidence de De Gaulle n’est pas non plus aveugle aux évolutions des la société : la «, Cette élection est pourtant un bon signe pour le nouveau régime : elle témoigne de la, La seconde crise, celle-ci majeure, de la république gaullienne est. Il est élu d'extrême justesse, avec 50,81 % des suffrages, le 19 mai 1974 et devient le troisième président de la Cinquième République, le plus jeune, à l'âge de 48 ans[15]. La politique sécuritaire et extérieure permet à François Hollande d’endosser pour un temps les habits de monarque. Bien que soutenu par le RPR, le candidat malheureux des élections de 1981 et 1988 était déclaré perdant au premier tour face à un autre candidat de la droite, le Premier ministre Édouard Balladur (soutenu, notamment, par Nicolas Sarkozy). Bien que soutenu par le RPR, le candidat malheureux des élections de 1981 et 1988 était déclaré perdant au premier tour face à un autre candidat de la droite, Mais la campagne dynamique de Jacques Chirac, centrée sur le thème de la réduction de la «. Rongé par un cancer détecté dès 1981, François Mitterrand s’éteint moins d’un an après la fin de son mandat, le 8 janvier 1996. L’accession d’un candidat de l’extrême-droite au second tour de l’élection présidentielle frappe le pays. Durant le débat de l’entre-deux-tours, François Hollande développe librement sa célèbre anaphore « Moi président de la République ». Les législatives de fin novembre 1962 sont remportées par les gaullistes (51,34 %), mais les accords de désistement entre le PCF et la SFIO au second tour leur permet une progression importante de leurs sièges. Si la défense des intérêts nationaux de la France sont prioritaires, il se montre sincèrement européiste[13]. Le bilan économique du président de la République est plus contrasté. C’est une défaite humiliante pour le président. Son mandat débute le 8 janvier 1959. Le NON obtient 52,41 % des voix le 27 avril 1969, désavouant ainsi de Gaulle. François Mitterrand et VGE doivent s’affronter au second. En revanche, ce système n'assure pas la représentation des petits partis. Il est élu le 7 mai 2017 avec 66,10% des voix, contre Marine le Pen, candidate du Front national, dont la campagne a souffert d’un manque d’allant et d’un débat de l’entre-deux-tours raté. Dans le même temps, il lance les premiers labels et les appellations d'origine contrôlée. François Mitterrand est une nouvelle fois battu, malgré un net progrès par rapport à 1965. L’œuvre constitutionnelle terminée, la crise algérienne réglée, la décolonisation des autres territoires français quasi-acquise (la plupart des États obtiennent leur indépendance en 1960), De Gaulle peut véritablement engager la France dans la politique de grandeur et de prestige qu’il appelle de ses voeux. Les Français d'Algérie, indignés, comprennent qu'ils ont été trompés. Selon l’expression du programme commun de 1972, le nouveau pouvoir veut « changer la vie ». La dissolution est actée en avril 1997. L’année suivante, il doit faire face à un important mouvement d’opposition au contrat premier embauche (CPE). Ce premier élargissement européen est approuvé par référendum par le peuple français le 23 avril 1972. François Hollande devient président de la République avec 51,64% des voix. Le 31 mars 2014, après la défaite du PS aux élections municipales, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault démissionne. Cela s’explique par sa brièveté, certes, mais aussi parce qu’elle figure comme, Cependant, en choisissant comme Premier ministre. En effet, l’élite parlementaire qui a soutenu l’avènement de De Gaulle au pouvoir craint toujours, par tradition culturelle, que tout le pouvoir tombe entre les mains d’un seul homme : elle se méfie du bonapartisme. Dans sa campagne électorale Georges Pompidou veut se démarquer de l'héritage gaulliste, prônant « le changement dans la continuité ». » Celui-ci a été impliqué dans le scandale dit des « Enfants de la Creuse »[4]. nécessaire]). Le second est la longue « affaire des diamants de Bokassa » lancée le 10 octobre 1979 par le Canard enchaîné. Cinquième République, régime politique de la France depuis 1958. L'objectif de cette séquence est "- Savoir qu’en 1958, la V e République remplace la IV e en proie à de grandes difficultés. Le parti communiste reste puissant (Jacques Duclos obtient 21,3% des voix) et la gauche s’effondre : Gaston Defferre est éliminé dès le premier tour avec ses 5%. Lors des législatives de mars 1967, la majorité recule au profit de la gauche, qui confirme son avantage lors des cantonales de septembre 1967. Devant l’accumulation des difficultés et le constat amer du président de la République sur l’impossibilité de faire des réformes en France, ce dernier tente un « coup tactique » : La gauche remporte les élections législatives qui suivent et obtient la majorité à l’Assemblée nationale. François Fillon déclare dès le 21 septembre 2007 être à la tête d’un État en faillite, déclaration surprenante pour un jeune gouvernement dont on attend qu’il mette en œuvre un programme présidentiel ambitieux. Ses mesures essentielles sont le recul de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, le recul de l’âge du taux plein de 65 à 67 ans à l’horizon 2023 et la prise en compte de pénibilité. Ce sera plutôt. Dans le Larzac, un mouvement pacifiste s'oppose à l'extension d'un camp militaire décidé par le ministre de la Défense Michel Debré. En cette occasion, la tour Eiffel est illuminée la nuit en bleu avec le drapeau européen pour célébrer la présidence française. Cette période est aussi marquée par l'apparition du chômage de masse. À la fin de ces événements agités, le Pouvoir se contentera de gérer les affaires courantes, et sera principalement occupé par l'affaire Clearstream, puis par la présidentielle de 2007. D’octobre à septembre 1964, il visite dix États d’Amérique du Sud et appelle à la coopération avec la France. Charles de Gaulle est le fondateur de la Ve République française. Valéry Giscard d'Estaing, impopulaire au Ministère de l'Économie, est remplacé par le fidèle du général Michel Debré. Il nomme François Fillon Premier ministre, et pratique l'ouverture à des personnalités de gauche, comme Bernard Kouchner. Mais les efforts du gouvernement sont vains, et l'agence de notation Standard & Poor's dégrade la note de la France en janvier 2012. La loi TEPA ou « paquet fiscal » du 21 août 2007. Il est la cible directe de l’opinion. Quelques lois importantes réformant les droits civiques sont également votées : loi fixant la majorité civile à 18 ans (1974), loi Veil autorisant l'avortement sous certaines conditions (1975), loi instaurant le divorce par consentement mutuel (1975), décret donnant droit au regroupement familial des immigrés (1976), loi informatique et libertés (1978). Après avoir créé son parti, Européen et libéral, Emmanuel Macron semble vouloir poursuivre l’effort de modernisation de l’économie française entamé par François Hollande. L'opération montée avec certains régiments de la légion (1er REP notamment) ne recueille pas les ralliements souhaités et de Gaulle prend les mesures d'urgence pour barrer la route à « ce quarteron de généraux en retraite ». En décembre 1965, l'élection présidentielle a lieu.